Etude 2018 sur le marché du e-commerce aux Pays-Bas

11 avril, 2018

Le marché du ecommerce néerlandais continue de se développer avec un chiffre d'affaires prévisionnel pour 2018 d'environ 25 milliards d'euros.

Les Pays-Bas, malgré une petite superficie, bénéficient d'une forte infrastructure logistique et d'une économie en bonne santé. Le revenu du ecommerce B2C aux Pays-Bas, fort d'une augmentation de 13%, a atteint 22.50 milliards d'euros.

Dans le courant de l'année à venir, ce chiffre devrait augmenter, avec un chiffre d'affaires estimé à un peu moins de 25 milliards d'euros et un taux de croissance de 10,87%. Le montant que les consommateurs en ligne sont prêts à dépenser a considérablement augmenté au cours de la dernière année, à plus de 1 500 euros par client, ce qui illustre le potentiel de croissance de l'industrie du e-commerce.

En 2017, l'habillement a été de loin le plus gros revenu des ventes de produits en ligne aux Pays-Bas (2,29 milliards d'euros), tandis que le secteur avec la plus forte croissance en termes de produits était celui de la «Santé et Beauté» (+46%).

Les consommateurs néerlandais ne constituent pas un groupe homogène. La technologie et le développement rapide des achats en ligne et des médias sociaux ont conduit à des différences générationnelles chez les acheteurs en ligne. Par exemple, la «génération Z» (14-20) achètent principalement des livres, des jeux ou des CD / DVD en ligne et se soucient moins de la vie privée. Les «générations X» (36-55) sont toujours attachées à leurs tablettes (64%).

Avec un très fort taux de pénétration de l'internet (96%), les possibilités de croissance pour l'industrie du ecommerce ne se limitent pas seulement aux achats en ligne. Cela se reflète dans le niveau de l'infrastructure logistique aux Pays-Bas, de nombreux consommateurs néerlandais déclarant qu'ils sont satisfaits des normes et options actuelles en matière de livraison. Par conséquent, l'innovation doit être trouvée dans différents domaines.

Si l'on se penche sur la publicité, la place accordée aux médias sociaux pourrait être un moyen pertinent de croissance. De plus, l'opinion publique s'oriente vers une plus grande ouverture au paiement mobile, avec 49% des personnes interrogées souhaitant pouvoir utiliser le paiement mobile partout dans le monde.

Les frais de livraisons restent un point bloquant pour les acheteurs néerlandais, et 53% d'entres eux le jugent très important. La rapidité de livraison est considérée comme le problème le plus rencontré lors d'achats en ligne (20%). Les défaillances techniques (11%) et les produits défectueux ou endommagés (9%) ont été les deuxième et troisième plaintes les plus fréquentes. Cela met en lumière le problème du «dernier kilomètre» auquel les entreprises B2C sont confrontées aux Pays-Bas.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour télécharger la version Light gratuite de l'étude sur le marché du ecommerce aux Pays-Bas.