Etude 2016 sur l'e-commerce au Royaume-Uni

22 avril, 2016

Rapport met de belangrijkste e-commerce trends en cijfers over de online markt van Engeland

Le dernier rapport d'Ecommerce Europe, sponsorisé par Asendia, met en lumière l'état du marché du e-commerce au Royaume-Uni, révélant une économie qui prospère grâce aux détaillants en ligne et aux clients qui très tôt ont adopté la technologie.

Le Royaume-Uni est l'un des marchés du e-commerce le plus établi au monde et il est facile d'en comprendre les raisons : le pays occupe le quatrième rang sur l'indice de performance logistique et le sixième rang pour la facilité à faire des affaires. Avec des ventes sur Internet représentant aujourd'hui 6,12% du PIB (soit un total impressionnant de 2 568,1 milliards d'euros), le Royaume-Uni n'a pas eu de difficultés à passer au numérique. 81% des adultes britanniques achètent en ligne et les dépenses annuelles moyennes par e-shopper sont considérables puisqu'elles avoisinent les 3 625 €.

De plus, 71% de la population possèdent un Smartphone et cela se reflète dans les résultats du commerce mobile : les ventes via mobiles représentent aujourd'hui 31,1 milliards d'euros, soit 20% du chiffre d'affaires total des ventes en ligne. Si l’on considère aussi que 65% des adultes britanniques possèdent à la fois une tablette et un Smartphone, nul doute qu’un e-commerçant se doit d'avoir un site au design adapté- de fait, optimisé aux mobiles – pour déployer ses ventes sur Internet. Il s’avère également utile de garder à l'esprit qu’iOS est de loin le système d'exploitation le plus populaire dans le pays (55,9% des appareils).

Les médias sociaux sont un autre grand vecteur d’influence pour le commerce en ligne : près de la moitié de la population britannique utilise Facebook, avec 60% de ces utilisateurs âgés de moins de 40 ans.

L'étude, sponsorisée par Asendia, offre également des astuces pour les e-commerçants qui cherchent à entrer dans ce marché unique, comme :

  • proposer la carte de crédit et la carte de débit comme moyens de paiement ;
  • offrir la solution "Click and collect" (c’est-à-dire la possibilité de récupérer un colis au moment et au lieu que l'on souhaite), très populaire de par la flexibilité et la commodité ;
  • de nombreux consommateurs britanniques préfèrent une livraison gratuite à une livraison rapide.

Frédéric Petton, CEO d'Asendia UK, livre son point de vue quant au marché britannique : « Le point principal à retenir au sujet du Royaume-Uni est celui-ci : c'est le plus grand marché du e-commerce en Europe. Il connaît une croissance constante et il est plus mature que d’autres marchés sur le reste du continent. Peu à peu, le reste de l'Europe rattrape son retard, mais c'est un processus lent. »

Le rapport sur le e-commerce B2C au Royaume-Uni est une base d'étude et de travail idéale pour connaître ce marché. Téléchargez gratuitement la version courte du rapport.