Etude sur l'e-commerce au Japon en 2016

10 août, 2016

Rapport met de belangrijkste e-commerce trends en cijfers over de online markt van Japan

Si vous cherchez à investir un nouveau marché, le Japon peut être un très bon choix. D’une part, parce qu’il enregistre le troisième plus haut chiffre d'affaires au monde dans le secteur de la vente en ligne et, d’autre part, parce qu’il compte une vaste population d’acheteurs potentiels. Le nouveau rapport 2016 d'Ecommerce Europe sur le e-commerce japonais illustre les raisons pour lesquelles vous devriez envisager de développer vos activités dans ce pays aux caractéristiques assez uniques.

Tout d’abord, des chiffres assez étonnants : 91% de la population utilisent Internet, et 70% des adultes japonais achètent en ligne. Bien que la population soit vieillissante, avec un âge moyen de 46,5 ans - ce qui peut affecter l'engouement vis-à-vis du commerce en ligne - il est très intéressant de constater que les personnes de plus de 55 ans passent plus de temps sur Internet que les plus jeunes générations. Il serait donc pertinent d'étudier la façon de cibler cette population. Pour ce qui est des transactions, 14% des ventes en ligne sont effectuées par le biais des mobiles, sachant que 54% de la population utilisent un Smartphone. Etant donné que ce chiffre croît rapidement, avoir un site Web au design "responsive" s’avère incontournable pour tirer parti du boom du m-commerce au Japon.

Le commerce en ligne international commence à s'accélérer au Japon et les consommateurs s'intéressent à des produits spécifiques venant de l'étranger : 27% des internautes japonais ont acheté des livres, des CD, des DVD ou des jeux vidéo à partir d'une boutique en ligne étrangère, 21 % des produits cosmétiques, et 20% des articles de mode. Les raisons évoquées pour un tel intérêt sont : une meilleure disponibilité des produits pour 45% des acheteurs et des conditions plus avantageuses pour 38%.

Dans le rapport, sponsoriséé par Asendia, nous fourinissons des informations et des conseils pertinents pour les commerçants transfrontaliers qui envisagent d'étendre leurs activités au Japon. Par exemple, l’étude mentionne que :

  • Les consommateurs japonais effectuent plus volontiers leurs achats internationaux sur les sites marchands tels que Amazon et Rakuten Flexible.
  • La transparence sur les options de livraison et de retour reste un vrai levier de différentiation, et les entreprises peuvent profiter de l'excellente logistique du pays (classée au 10ème rang mondial).
  • Les cartes de crédit sont encore de loin la forme de paiement la plus populaire.
  • Développer la notoriété de sa marque est tout aussi important que de créer une expérience client exceptionnelle.

La population japonaise étant très au fait de la technologie, et comme elle est plus enclin à acheter de l'étranger, le pays offre un vrai potentiel pour votre activité d’e-commerce.

Souhaitez-vous en savoir plus sur ce marché ? Téléchargez le rapport complet 2016 sur l'e-commerce au Japon.