Etude sur l'e-commerce aux États-Unis en 2016

01 septembre, 2016

Les États-Unis représentent l'un des plus gros marchés du e-commerce au monde. Bien que très établi, il offre encore de nombreuses opportunités pour les commerçants transfrontaliers.

Ce nouveau rapport du Ecommerce Europe, sponsorisé par Asendia, explique en effet en quoi le nouveau continent – qui est aussi l'un des plus grands pays anglophones – s’avère un marché idéal pour un bon nombre d’entreprises.

67% de la population adulte américaine, soit 173,6 millions de personnes, achètent en ligne pour un montant moyen de presque 3 500 $ par e-acheteur. L'âge moyen de la population est relativement jeune, soit 37,8 ans, avec 72,4% de la population totale ayant moins de 55 ans. Ce jeune profil démographique se reflète dans l'utilisation des médias sociaux : 41% des américains utilisent Facebook, alors qu'un nombre considérable d’internautes utilisent également Twitter et d'autres réseaux sociaux. Les marques et enseignes ont dont tout intérêt à développer leur présence sur ces plateformes afin de mieux atteindre leur public cible.

Bien que les médias sociaux fassent partie du quotidien des américains, seulement 59% des adultes utilisent un Smartphone. A noter que les ventes sur mobile représentent 20% des ventes totales sur Internet - un chiffre qui croît rapidement. Il est également important de considérer l'usage que font les américains de leurs téléphones portables : même si 60% du temps passé sur un mobile est dédié au shopping en ligne, l'achat n'est pas concrétisé via ce type d’appareil. Des raisons liées au manque de sécurité et à la taille de l'écran, jugé trop petit, expliquent cette réticence.

Classés dans le top 10 pour ses performances en matière de logistique, pour la facilité à faire des affaires et pour l'utilisation des TIC dans l'administration publique, les États-Unis voient leur économie progresser et le e-commerce représente la plus grande part du PIB comparé à la moyenne mondiale. Ce rapport d'Ecommerce Europe émet quelques suggestions pour aider les entreprises à développer leurs activités aux États-Unis. L’étude comprend notamment des informations sur la législation spécifique à chaque pays, et propose des conseils d'experts tels que ceux de Mark Feinstein Sr, Vice-président du développement commercial chez Asendia USA.

Cliquez ici pour télécharger le rapport 2016 sur l'e-commerce B to C aux Etats-Unis.