E-commerce en Suisse : les opportunités et les défis à venir

03 mai, 2017

La Suisse est l'un des marchés les plus intéressants du e-commerce en Europe de par sa situation démographique unique, sa relation avec l'Union européenne et son taux de change fixé par la Banque nationale suisse.

Une nouvelle étude de la FHNW et al. révèle comment les entreprises suisses perçoivent l’e-commerce et le commerce de détail dans le pays, offrant ainsi un point de vue précieux aussi bien pour les entreprises que pour les consommateurs.

S’appuyant sur l'expertise de 36 leaders de l'industrie, l’étude 2016 sur l’e-commerce suisse indique que le commerce en ligne affiche toujours une croissance saine dans le pays - 10% d’année en année - alors que la distribution via les points-de-vente traditionnels est en déclin. En outre, les ventes en ligne représentent désormais 7% du total des ventes au détail en Suisse. Cela étant, il existe un défi pour les entreprises helvétiques : dans certains secteurs, les consommateurs se tournent vers des entreprises transfrontalières proposant des offres et des produits plus attrayants.

Alors que 6,45 milliards de CHF sont dépensés pour acheter des produits d'entreprises nationales, la valeur des achats réalisés à l’étranger s’élève à 250 millions de CHF. Par ailleurs, les experts de l'industrie soulignent que Amazon pourrait devenir un acteur majeur sur le marché suisse du commerce en ligne. Prédominant en Allemagne, Amazon.de est populaire auprès des consommateurs suisses allemands, mais, comme le précise le rapport, la Suisse n'est pas un pays homogène - en effet, les suisses francophones et italiens achètent sur Amazon.com, tandis que les frais de livraison élevés peuvent dissuader les clients potentiels suisses.

Une autre particularité du marché suisse concerne les moyens de paiement et les préférences des e-shoppers : la carte de crédit et la carte PostFinance sont très largement utilisées par les Helvètes, tandis que PayPal reste la référence en matière de service de paiement alternatif. L’étude souligne également qu'un nombre considérable de cyberacheteurs choisissent de régler leur commande à la réception du colis plutôt que de payer en ligne ; un comportement dont il faut tenir compte si vous envisagez d'entrer sur le marché suisse.

Enfin, les leaders de l'industrie donnent d'excellents conseils aux entreprises sur l'art de la personnalisation. Disposer de données qualitatives sur les clients est essentiel afin de pouvoir proposer des offres et des recommandations personnalisées qui, en retour, contribuent à fidéliser la clientèle. La Suisse reste un marché dynamique du e-commerce que ce soit pour les entreprises nationales ou étrangères.

Source : E-Commerce-Report Schweiz 2016 (uniquement en allemand)