Comment achetons-nous à l’étranger?

17 mai, 2017

L’e-commerce international a toujours le vent en poupe grâce aux innovations technologiques et aux frontières traditionnelles qui disparaissent entre les pays

Comment achetons-nous à l’étranger en 2017 ?

Le dernier sondage d’IPC dévoile tout sur le comportement des e-consommateurs et sur les achats en ligne transfrontaliers. Il explique comment les détaillants peuvent créer une meilleure expérience client et tirer parti des opportunités de la vente en ligne à travers le monde.

Le sondage examine les réponses de près de 25 000 personnes provenant de 26 pays, dont seize pays européens, les États-Unis et la Chine.

Le shopping en ligne fait incontestablement partie du quotidien de nombreuses personnes

Toutes les personnes interrogées avaient effectué un achat en ligne au moins une fois au cours des trois derniers mois, sachant que toutes avaient passé commande sur un site étranger au moins une fois au cours de l’année. 31% des sondés achètent sur Internet une fois par mois. Parmi eux, 23% réalisent un cyberachat une fois tous les quinze jours et 16% une fois par semaine ou plus. Ceci est particulièrement vrai en Chine où plus d’un tiers des sondés (36%) commandent sur le net au moins une fois par semaine.

Quels moyens utilisons-nous pour acheter en ligne ? Une part importante des achats se fait via un ordinateur de bureau (36%) ; appareil qui reste populaire auprès des hommes et des internautes plus âgés. L’ordinateur portable est, en revanche, le moyen le plus utilisé, avec 41% des personnes interrogées préférant compléter un achat en ligne sur un terminal plus petit. Le m-commerce (ou commerce mobile) prend de l’ampleur, en particulier chez les plus jeunes générations : 14% préfèrent utiliser un smartphone et 8% une tablette.

Cela étant, les innovations technologiques ne s'arrêtent pas là. Les modes de paiement alternatifs commencent à dominer le paysage de l’e-shopping, avec PayPal (ou équivalent) qui représente 41% des transactions. De plus, les consommateurs allemands, australiens, espagnols et italiens sont plus susceptibles d’opter pour PayPal, avec plus de 60% des sondés dans chaque pays choisissant ce service de paiement. Cependant, la carte de crédit est le deuxième moyen le plus utilisé et reste le premier choix dans 11 pays. Il est donc important de considérer les marchés individuels dans lesquels votre entreprise opère.

Et d’où les consommateurs achètent-ils ?

L’étude s’intéresse particulièrement aux consommateurs européens et révèle les quelques pays clés de la vente en ligne : la Chine, les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne. Comme l'indique le rapport, « les grands pays du e-commerce ont une incidence majeure sur leurs plus petits voisins », citant les e-consommateurs irlandais qui préfèrent les webmarchands du Royaume-Uni, les Autrichiens qui choisissent les e-commerçants allemands et les Canadiens qui se tournent vers des entreprises basées aux États-Unis.

L'IPC a également analysé les trois grands sites marchands - Amazon, eBay et Alibaba - qui influent significativement sur l’e-commerce international.

Ceci n'est qu'un aperçu des principaux résultats de cette étude - téléchargez le rapport pour en savoir davantage sur les préférences de vos clients.