Etude sur l'e-commerce en Allemagne en 2016

29 juin, 2016

Rapport met de belangrijkste e-commerce trends en cijfers over de online markt van Duitsland

Selon le rapport d'Ecommerce Europe, sponsorisé par Asendia, l’Allemagne peut être un marché lucratif pour les retailers internationaux, puisqu’il s’agit d’un des pays moteurs du e-commerce. L’étude énonce les opportunités, statistiques et conseils que toute entreprise de vente en ligne devrait prendre en considération si elle songe à explorer ce marché.

Plusieurs facteurs attestent des possibilités que l’Allemagne réserve aux acteurs du commerce en ligne. Pour commencer, les consommateurs allemands sont extrêmement optimistes quant à leur économie qui a su résister aux crises de ses pays voisins au cours de la dernière décennie. Le PIB se stabilise (le e-commerce représente 1,97% du PIB), tandis que le pays obtient de bons résultats selon les indices clés : l'Allemagne occupe la 1ère place s'agissant de l'Indice de Performance Logistique, la 15ème pour la facilité à faire des affaires et la 21ème par rapport à l'indice e-gouvernement (soit pour l'utilisation des TIC dans l'administration publique) ; des indicateurs qui confirment que le pays est bien connecté et qu’il est en avance dans le domaine du numérique.

Il n'est donc pas surprenant que le pays offre des perspectives prometteuses en matière de e-commerce. D’ailleurs, le nombre d'e-acheteurs augmente régulièrement (représentant actuellement 73% de la population totale allemande) et les ventes B2C sur Internet devraient atteindre 66,9 milliards d'euros en 2016.

Alors que l'utilisation des Smartphones ne cesse de croître et que le m-commerce représente aujourd'hui 8,8 milliards d'euros, il est important de noter que, contrairement à de nombreux pays, Android (et non iOS) est le système d'exploitation le plus diffusé et utilisé.

Le rapport explique également les raisons pour lesquelles les consommateurs allemands achètent en ligne et de l'étranger : 40% citent une meilleure disponibilité des produits, 36% évoquent des offres attrayantes, et 32% mentionnent des conditions plus avantageuses. S’agissant du comportement d’achat des consommateurs allemands, l’étude met en évidence deux aspects : la comparaison assidue que les e-acheteurs font entre une offre et l'autre, et l'importance attribuée à la sécurité et à la qualité des produits (lorsqu'il s'agit de biens durables).

Dans ce même rapport, Kai Schotten, Directeur adjoint des ventes à Asendia Germany, fait part de ses réflexions et conseils, soulignant l'importance pour les détaillants de se démarquer, de définir leur propre niche, de proposer de nombreuses options de livraison - de sorte à privilégier la commodité et la flexibilité - et d'adopter une présence omnicanale.

Même si l'Allemagne est l'une des économies les plus matures au monde en matière d'e-commerce, elle offre encore beaucoup d'opportunités pour les sites de vente en ligne. Téléchargez le rapport 2016 sur l'e-commerce BtoC en Allemagnepour découvrir d’autres informations exclusives.